Le tourisme blanc peut-il être durable ?

27 janvier 2010 at 15 h 51 min 1 commentaire

Le tourisme blanc peut-il être durable  ?

La saison hivernale bat actuellement son plein et certains d’entre vous ont ou vont certainement profiter des joies des sports d’hiver. A l’aune des sommets climatiques et remises en question environnementales, le tourisme blanc n’échappe pas à la règle et se voit obligé d’évaluer ses pratiques et de les améliorer.

Le besoin est urgent pour ce secteur, un des premiers secteurs touristiques menacés par le réchauffement climatique. En effet la fonte des glaciers et la baisse de l’enneigement augurent de sinistres conséquences pour les stations de basse et moyenne altitude.

Les bons élèves

A l’initiative de l’ADEME (Agence pour le développement et la maîtrise de l’énergie) et de l’association des maires des stations de montagnes, 10 stations de ski françaises ont examiné et rendu public leur bilan carbone.

Les premiers postes d’émission sont sans surprise le transport (57%) – vers et dans les stations – et le bâtiment (27% : logement résidentiel et activités tertiaires comme les restaurants, commerces…). La pratique du ski en elle-même (remontées mécaniques, neige cultivée, dameuses) ne génèrent que 2 % des émissions de gaz à effet de serre.

Depuis 2007, la charte nationale en faveur du développement durable créée par l’ANMSM a déjà été adoptée par 52 stations.

Principaux principes :

  • Promouvoir un aménagement durable des territoires
  • Développer une politique durable de l’habitat respectueuse du patrimoine architectural
  • Préserver les paysages et les espaces naturels
  • Promouvoir une gestion équilibrée des ressources (eau, énergie)
  • Favoriser des modes de déplacements performants et respectueux de l’environnement,
  • Développer les activités touristiques en veillant à leur bonne intégration dans les paysages et à leur gestion respectueuse de l’environnement
  • Sensibiliser les différents usagers de la station pour les encourager à des comportements éco citoyens
  • Mettre en œuvre un système transparent d’application de la charte et du contrôle de son respect.

Les très bons élèves

Des villages suisses ont pris l’initiative de bannir les véhicules individuels motorisés de leurs rues. Pour y accéder, le train, le bus, ou votre voiture personnelle que vous devrez laisser sur un des parkings à proximité (des navettes viennent ensuite vous conduire au cœur du village). Retrouvez les joies de la marche ou du vélo. Pour les moins vaillants, les transports en commun assurent un service optimal. Quelques exemples : Zermatt, Fiescheralp ou encore Bettmeralp.

Prenez la route durable vers les sports d’hiver !!

  • Favoriser la mobilité douce et les transports en commun pour rejoindre votre station ou vous déplacez là-bas (par exemple le train) ou optez par une solution la moins polluante possible (co-voiturage…)
  • Rechercher un logement éco-labellisé
  • Ne pas jeter ses déchets n’importe où : chaque année en fin de saison, des tonnes de déchets sont récoltés, notamment des mégots de cigarettes (la bonne astuce : le cendrier de poche !)

De la lecture

Publicités

Entry filed under: tourisme. Tags: , , , .

Le slow tourisme, l’éloge de la lenteur

Un commentaire Add your own

  • 1. ottawa homes for sale  |  15 octobre 2015 à 22 h 24 min

    ottawa homes for sale

    Le tourisme blanc peut-il être durable ? | Tourisme autrement

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Publié récemment

follow us on twitter

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 27 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :