Costa Rica: le bon élève de la classe écotourisme

8 avril 2010 at 16 h 50 min 1 commentaire

Le Costa Rica continue sur sa lancée de pays modèle au niveau environnemental en se fixant un objectif zéro carbone à atteindre d’ici 2021.

Alors que les pays scandinaves, normalement en avance sur le plan écologique, ne prévoient pas de plan zéro carbone avant 2040, le Costa Rica veut devenir la première nation zéro carbone en réduisant ses émissions carbone et en compensant le restant d’émissions. Le Costa Rica est déjà un pays pionnier de l’écotourisme (dissolution de l’armée et argent réinvesti dans la protection de la très riche biodiversité locale : 3% de la biodiversité mondiale et le tourisme vert).

Une compensation carbone sera automatiquement réalisée sur chaque voyage à destination du Costa Rica et l’argent récolté (10 à 30$) servira à financer un fond de reforestation. Le projet comprend une dimension économique dans la mesure où les arbres plantés auront une durée de vie de 2O ans, au bout desquels ils auront atteint leur capacité d’absorption maximum. Ils seront alors abattus et exploités par les agriculteurs locaux. Objectif : limiter la déforestation sauvage et éviter la vente de portions de forêts tropicales aux groupes internationaux.

Un manuel d’une centaine de pages indique les mesures à prendre par les services publics et les entreprises pour parvenir à cet objectif. Ces mesures font partie du la stratégie nationale pour l’environnement lancé en septembre mais ne sont pas obligatoires. Le gouvernement entend jouer sur la carte de la compétitivité pour encourager à l’application de ces mesures. Par exemple, le recours aux agro carburants pour les transports publics, le développement de la mobilité douce (cycles…), le recyclage des déchets…

Le petit état d’Amérique Centrale a compris qu’il pouvait retirer bien plus d’avantages d’un tourisme durable que d’un tourisme de masse, profitable à court terme, mais destructeur à long terme.

Publicités

Entry filed under: tourisme. Tags: , , , , .

Tourisme en Antarctique: attention danger Tourisme et réchauffement climatique ?

Un commentaire Add your own

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Publié récemment

follow us on twitter

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 27 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :