Posts tagged ‘paysages’

La promenade verte

Avec le retour des beaux jours, Tourisme autrement vous propose de vous balader sur la promenade verte  qui ceinture la région de Bruxelles. Longue de plus de 60 km, elle est divisée en sections représentant différentes facettes des paysages de la région bruxelloise (urbain, rural, industriel, marais, parcs aménagés…), tout en faisant découvrir de nombreux espaces verts bruxellois à pied ou à vélo.

Un code de bonne conduite donne les informations utiles afin que chaque utilisateur profite de la Promenade Verte dans le respect des lieux traversés et des autres promeneurs.

Carte interactive des espaces verts et de la  Promenade Verte

Cliquez sur l’image pour accéder à la carte interactive de la Promenade Verte

Grâce à la Promenade Verte, une nouvelle visibilité est donnée à des espaces auparavant inaccessibles au public. Une partie du tracé reste encore à réaliser.

Publicités

30 mars 2010 at 15 h 11 min Laisser un commentaire

Vos définitions du tourisme autrement

Il y a quelques semaines nous vous proposions lors de notre chronique dans Cocktail curieux de nous soumettre vos définitions du tourisme autrement.

En voici quelques échantillons:

Le « tourisme autrement » est l’antipode du tourisme de consommation. On ne « fait » pas un pays, mais on le découvre à travers ses paysages, sa faune et sa flore, à travers ses habitants, mais aussi à travers sa ou (ses) culture(s), son patrimoine, ses expressions artistiques et sa religion. On s’y glisse avec gourmandise, curiosité mais surtout avec respect. On le laisse vous imprégner en veillant constamment à tenir en veilleuses nos stéréotypes et nos idées toutes faites. On se laisse envahir par ce qu’on y découvre, avec la plus grande ouverture d’esprit possible…

Catherine Wielant de Thoricourt


« Dans ma définition il y aurait « paysagesssss », « regard », « prendre le temps ».  Dans ma définition il n’y aura pas trop de kilomètres et pas de kérosène.  Ce serait moins un départ qu’une présence à soi-même et à la nature dont nous faisons partie.  Ce serait surtout prendre le temps de voir les paysages mais aussi l’environnement de façon générale autrement.  Et pour cela il ne faut pas aller bien loin mais il faut impérativement (dans ma définition toujours) beaucoup, beaucoup de nature. »

Bénédicte

« loin des foules…de touristes mais vers une vraie rencontre de gens du pays… »


« les sens ouverts sur les paysages, parfums, saveurs, musiques, arts d’un ailleurs différent… »


« avec le souci de connaître des habitudes, des coutumes, des traditions ou modes de vie  …sans imposer les siens par l’infrastructure touristique (ne pas « prendre leur eau » comme dans certains sites de Marrakech) ou la logistique lourde (des véhicules écrasant la végétation) dans un environnement dont la fragilité, la préservation jusqu’à aujourd’hui en font la qualité… « 

Chantal Linden

« C’est un voyage qui donne du sens à sa vie; qui nous fait réfléchir sur notre condition humaine et qui  nous rend témoin d’autres réalités vivantes en apportant un soutien d’autres terriens, si différents et tellement semblables ! »

Bernadette Harcq

29 mars 2010 at 14 h 58 min Laisser un commentaire

Coup de coeur pour « Tibet, l’âme des hauts plateaux »

N’hésitez plus et précipitez-vous aux dernières diffusions du reportage de Sabine Verhest diffusé par l’asbl Voir le Monde jusqu’au 1° avril!

Ce magnifique reportage photo nous entraîne à la rencontre des peuples tibétains, empreints de l’âme qui habite le toit du monde. L’image fixe, défendue par l’association voir le Monde dans chacun des reportages diffusés, nous permet d’appréhender avec douceur les paysages parcourus et les belles rencontres…

On croise les regards fiers des nomades du Kham, on vibre avec les cavaliers fougueux et les archers enivrés de l’Amdo, on lève le voile sur le décor monastique du bouddhisme lamaïste, on part en quête d’une vie meilleure sur les traces des pèlerins du Mont Kailash.

On écoute les souvenirs des exilés qui ont laissé leur pays derrière eux, entreprenant une traversée des plus périlleuses pour traverser l’Himalaya et vivre librement leur culture tibétaine.  Des instants de grâce et des moments de joie simple.

On ne peut parler du Tibet sans aborder les problèmes politiques liés à l’occupation chinoise et le reportage de Sabine Verhest est d’ailleurs ponctué de propos du Dalaï Lama qu’elle a eu l’opportunité de rencontrer. On découvre qu’au Tibet se trouvent les sources de quasi tous les grands fleuves d’Asie (irriguant près de 85% des Asiatiques). On comprend donc l’enjeu géopolitique non négligeable que représente ce territoire pour la Chine, sans compter les nombreuses ressources du sol (or, cuivre, coltan, pétrole…) encore non exploitées.

Le plateau tibétain est une terre de contrastes. On passe des terres caillouteuses arpentées par les pèlerins, à Lhassa, où vivraient 9 Chinois pour 1 Tibétain, devenue une vitrine aux enseignes commerciales clinquantes (Etam, Adidas…). On regrette également la folklorisation galopante due au tourisme (mises en scènes des moines…).

En définitive, ce que l’on gardera en mémoire, ce sont plutôt  les mille et uns visages qui émaillent le reportage, images d’un Tibet fragile mais plein de foi et d’espoir.

La réalisatrice
Sabine Verhest est journaliste au service international de « La Libre Belgique », quotidien pour lequel elle parcourt surtout l’Europe, centrale et orientale en particulier. Photographe de formation également, elle quitte rarement son appareil lors de ses voyages. Sa passion pour l’Asie et la montagne l’a menée à sillonner la chaîne himalayenne, du haut plateau tibétain aux confins indiens du Ladakh ou de l’Arunachal Pradesh, des cimes népalaises aux monastères du Bhoutan.


Ecouter l’interview de Sabine Verhest sur la Première (radio)

Pour tout renseignement :
Voir le Monde asbl
Rue Louis Hap 16
1040 Bruxelles
Tél : 02.649.76.95 – Fax : 02.646.36.11
info@voirlemonde.be
http://www.voirlemonde.be

23 mars 2010 at 12 h 43 min Laisser un commentaire


Publié récemment

follow us on twitter

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 27 autres abonnés