Archive for mai, 2010

Tourisme sexuel- Chronique Cocktail curieux

Pour (re)écouter la chronique Tourisme autrement de Marie-Paule Eskénazi dans l’émission radio Cocktail curieux

Sujet de la semaine: le tourisme sexuel

Publicités

27 mai 2010 at 11 h 03 min Laisser un commentaire

Chronique Cocktail curieux – Le Tourisme sexuel

Le tourisme sexuel est un problème bien souvent trop occulté.

Pourtant le tourisme sexuel occupe le troisième rang des commerces illégaux après les drogues et les armes.

Ce sont près de 10% des voyageurs qui se déplacent dans une optique de tourisme sexuel.

La bannière généraliste de tourisme sexuel comprend trois types d’activités: la prostitution, les voyages sexuels et les services accompagnateurs ou d’escortes Des infos détaillées dans le dossier complet du Routard sur le tourisme sexuel

Campagne « Red Shoes », Amnesty International, 2008

26 mai 2010 at 13 h 08 min 2 commentaires

Conseils de l’association Childsafe pour les voyageurs

Site web de Childsafe international

Les voyageurs ChildSafe sont des personnes voyageant de manière responsable dans les pays présentant de nombreux risques et dangers pour les enfants. Ils ont lu et compris les conseils Childsafe pour les voyageurs et agissent en conséquence. Les résidents étrangers établis dans des pays présentant de nombreuses situations d’abus envers les enfants peuvent fonctionner comme des modèles pour les visiteurs étrangers. Ils peuvent partager avec ces visiteurs leur compréhension approfondie des problématiques locales liées aux différents types d’abus perpétrés sur les enfants. En expliquant aux voyageurs la pertinence des conseils Childsafe, ces résidents auront un impact important sur la manière dont les enfants sont traités dans le pays concerné.

Gardez les yeux grands ouverts

Si vous voyez un enfant en danger, informez la police locale, un hôpital local ou une organisation de protection des enfants. Les situations d’abus peuvent être signalées à Interpol : http://www.interpol.org

Évitez les situations qui peuvent s’avérer être de l’exploitation

Certaines attractions touristiques comme les visites d’orphelinats ou de bidonvilles sont en réalité des activités commerciales qui exploitent des enfants vulnérables. Un orphelinat est une maison d’enfants qui doit respecter leur intimité et leur dignité.

N’achetez rien à des enfants et évitez de donner de l’argent à des enfants mendiants

Ces comportements maintiennent les enfants dans les rues et les exposent à de nombreux dangers. Si vous voulez les aider, cherchez et soutenez plutôt des organisations qui aident ces enfants à construire leur avenir. http://www.thingbeforegiving.org

Achetez des produits fabriqués par des parents ou des jeunes en formation

Vous pouvez trouver ces produits dans de nombreux pays : ils garantissent à leurs producteurs des revenus réguliers et un avenir meilleur. Recherchez des produits Certifiés ChildSafe : http://www.childsafe-international/products.asp

Quelle qu’en soit la raison, n’emmenez pas d’enfant dans votre chambre d’hôtel

Vous pourriez être suspectés de pédophilie. Partout dans le monde, les pédophiles sont sévèrement punis. Si vous souhaitez aider un enfant dans le besoin, signalez-le à des travailleurs sociaux locaux.

Evitez les lieux tolérant la prostitution

A travers le monde, un nombre important de prostitué(e)s sont des mineur(e)s. En fréquentant des lieux qui tolèrent la prostitution, vous soutenez un environnement qui représente un danger pour les enfants. N’hésitez pas à parler si vous êtes témoin d’exploitation d’enfants.

Encouragez les membres du Réseau ChildSafe

Nous formons des commerces et personnes locales à prévenir les situations qui mettent les enfants en danger. Vous trouverez la liste des membres du Réseau ChildSafe sur notre site Internet et les reconnaîtrez grâce à leur logo: http://www.childsafe-international.org

26 mai 2010 at 12 h 26 min Laisser un commentaire

Lonely Planet Bike Party

Lonely Planet Italie lance un défi aux amateurs de la petite reine.

Du 21 au 28 juin 2010, un circuit de 650 km en Italie permettra aux cyclistes amateurs de rejoindre Turin à Senigallia.

Organisé à l’occasion de la sortie du guide « L’Italie à bicyclette », le circuit en six étapes traversera l’Italie du Nord et sera ponctué de plusieurs évènements dans les villes-étapes.

Plus d’informations sur lonelyplanetitalia.it/bici

26 mai 2010 at 9 h 07 min Laisser un commentaire

Journée mondiale du Tourisme sur Tourisme et Biodiversité

Communiqué de presse OMT, Madrid, Espagne, le 21 May 2010

Alors que la planète entière fête en 2010 l’Année internationale de la diversité biologique, l’OMT a le plaisir d’annoncer que la Journée mondiale du tourisme (JMT), dont l’organisateur officiel est cette année la Chine (27 septembre, province de Guangdong), aura pour thème le tourisme et la diversité biologique. Ce sera une excellente occasion de sensibiliser le public à l’importance de la diversité biologique pour le tourisme et au rôle que joue le tourisme durable dans la préservation de la vie sur Terre.

La diversité biologique constitue un atout clé du tourisme en plus d’être essentielle à une croissance soutenue du secteur. Les écosystèmes vierges et en bonne santé représentent la pierre angulaire de milliers d’entreprises et de produits touristiques à travers le monde, en attirant des centaines de millions de touristes chaque année. Le tourisme durable, activité économique de premier ordre, joue un rôle et détient une responsabilité qui sont importants dans la gestion et la conservation des ressources biologiques naturelles. Source capitale de revenus et d’emplois, le tourisme fournit souvent de fortes incitations à protéger la diversité biologique. En outre, le tourisme durable peut dégager des recettes significatives pour les actions de conservation et de développement communautaire, et aider à faire progresser le niveau de sensibilisation à la question de la diversité biologique.

Le thème “tourisme et diversité” est particulièrement bien choisi pour 2010. Alarmée par le déclin continu de la biodiversité, l’Assemblée générale des Nations unies a déclaré 2010 Année internationale de la diversité biologique. Cette année coïncide avec l’objectif adopté par les gouvernements en 2002, qui était de parvenir d’ici 2010 à un ralentissement significatif du rythme d’appauvrissement de la diversité biologique

« Le tourisme et la diversité biologique dépendent l’un de l’autre. L’OMT souhaite sensibiliser davantage les acteurs du tourisme et les voyageurs eux-mêmes, et les engager à partager la responsabilité qui incombe au monde entier de sauvegarder ce réseau complexe d’espèces et d’écosystèmes uniques qui compose notre planète »,
a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, M. Taleb Rifai.

Cette année, la JMT a pour objectif de montrer en quoi les initiatives de tourisme durable peuvent contribuer directement à la préservation de la diversité biologique. À cette fin, l’OMT invite toutes les parties prenantes à faire part des « cas d’école » qu’elles ont observés. À l’instar d’exemples issus de projets réalisés par l’OMT, les acteurs du tourisme pourront aussi télécharger leur propres histoires sur le site web de l’OMT  ; de la sorte, ils aideront à ce que l’importance du thème choisi pour cette année soit mieux comprise, et ils fourniront des illustrations pratiques de la façon dont les principes du de développement durable du tourisme peuvent être appliqués à la préservation de la diversité biologique.

La Journée mondiale du tourisme est une manifestation thématique organisée tous les ans le 27 septembre. Elle a pour but de mieux sensibiliser la communauté internationale à l’importance du tourisme et à sa valeur sociale, culturelle, politique et économique. Elle vise à trouver une réponse aux défis mondiaux recensés dans les objectifs du Millénaire pour le développement, et à souligner la contribution que l’industrie touristique peut apporter à la concrétisation de ces objectifs.

Liens utiles:

Site web de la Journée mondiale du tourisme

Message à l’occasion de la Journée mondiale du tourisme

25 mai 2010 at 15 h 13 min 1 commentaire

Rencontre avec Triodos

La banque durable Triodos nous a présenté ce lundi ses activités éthiques lors d’une rencontre avec notre asbl.

La banque hollandaise a été créée en 1980 et est aujourd’hui présente aux Pays-Bas, en Belgique, au Royaume-Uni, en Espagne et en Allemagne.

Nommée « Banque du développement durable » en 2009, ses activités se basent sur trois piliers ou « core values » : people, planet, profit (ce dernier étant « un  moyen et non une fin »).

Triodos mène une réflexion poussée sur les impacts environnementaux (adoption de la norme ISO 14000), et peut se targuer d’être neutre sur le plan climatique (économies d’énergie, utilisation d’énergies renouvelables, compensation carbone…).

La politique sociale de l’entreprise se veut également durable avec un encouragement de la parité hommes/femmes;, des écarts salariaux limités et l’absence de bonus personnels liés au rendement…

En Belgique, triodos est déja partenaire de Greenpeace, Gaia, Amnesty International…

Les actions du groupe ne sont pas cotées en bourse et donc la banque n’est pas soumise aux fluctuations du marché.

Triodos fait fonction classique de banque de dépôts (= épargne) et ces fonds sont utilisés pour des crédits à destination de porteurs de projets durables et éthiques, principalement en Belgique. Les principaux secteurs d’investissements sont la nature et l’environnement  avec 50%  des crédits, l’économie sociale 20% et la culture et non-marchand 26%.

Chez Triodos l’épargne finance l’économie réelle: par exemple un éco-quartier à Tournai (36 habitations passives) ou un parc éolien dans le nord de la France.

19 mai 2010 at 15 h 24 min Laisser un commentaire

Become a Greeter for Brussels

Living in Brussels and loving it? You have a passion for meeting new people from different backgrounds?

To be a Greeter, it’s spending a few hours with Brussels visitors and share your vision and experience of the town, away from the beaten tracks and help visitors discovers your favorite parks, bars, shops or photography scenes…

The objective is NOT to visit usual touristic spots but is really about meeting new people and giving them your view and your experience of Brussels as a city.

So if you live in Brussels and you are passionate about this city and new encounters, contact us to get more info.

emilie.herssens@tourisme-autrement.be

19 mai 2010 at 12 h 16 min Laisser un commentaire

Articles précédents


Publié récemment

follow us on twitter

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 27 autres abonnés